Rixke Rail’s Archives

Accueil > Le Rail > Histoire > Durail Junior > Les premières locomotives américaines

Les premières locomotives américaines

Phil Dambly.

mercredi 13 juin 2012, par rixke

Toutes les versions de cet article : [français] [Nederlands]

Un homme plus que tout autre mérita le titre de « père des chemins de fer américains » : le colonel John Stevens, de Hoboken, New Jersey, qui, dès 1811, préconisa l’établissement aux Etats-Unis des chemins de fer avec traction à vapeur. En 1825, il fit des démonstrations à Hoboken avec une minuscule locomotive à roues sans rebords, guidée par un ergot entre deux rails centraux.

En 1828, Horatio Allen, ingénieur du canal Delaware & Hudson, acheta quatre machines anglaises : une chez Stephenson et trois chez Foster & Rastrick. La « Stourbridge Lion » de Rastrick, essayée en 1829, fut la première locomotive véritable ayant roulé aux U.S.A., mais, la voie ayant cédé sous son poids, elle fut abandonnée.

La première grande compagnie américaine fut le « Baltimore & Ohio Railroad ». C’est sur l’embryon de son réseau qu’en septembre 1829 fut essayée la première locomotive construite aux Etats-Unis, la « Tom Thumb », de Peter Cooper, à chaudière verticale.

La machine qui assura le premier service régulier, la « Best Friend of Charleston », fut commandée par le « Charleston & Hamburg Rrd », qui devint dans la suite le « South Carolina Rrd ». Conçue par E.L. Miller, de Charleston, elle subit plusieurs essais avant d’entrer en service le 15 janvier 1831. Le 17 juin de cette année, le chauffeur, excédé par le bruit que provoquait la soupape de sûreté, ferma celle-ci. L’explosion qui s’ensuivit coûta la vie au mécanicien et blessa le chauffeur coupable, qui décéda quelques jours plus tard. La machine fut reconstruite et rebaptisée « Phoenix ».

1831. La « Best Friend of Charleston » du South Carolina Railroad.

En 1831 toujours, le « Mohawk & Hudson Rrd » recevait la « De Witt Clinton », de Jervis, et la « John Bull », de Stephenson.

locomotive Baldwin de 1834.

En 1834, Jervis et Baldwin créèrent la locomotive américaine typique, avec bogie pivotant à l’avant.


Source : Le Rail, janvier 1962