Rixke Rail’s Archives

Accueil > Le Rail > Infrastructure > Gare > Nos gares fleuries

Nos gares fleuries

T. Bibauw, ingénieur en chef.

mercredi 15 mai 2013, par rixke

Toutes les versions de cet article : [français] [Nederlands]

Après des débuts prometteurs au mois d’avril, l’année 1968 fut plutôt désastreuse au point de vue des conditions climatologiques en « haute saison ». Le jury de la décoration florale, composé de personnalités étrangères à la S.N.C.B. particulièrement compétentes en matière d’horticulture et qui prêtent gracieusement leur concours pour départager les concurrents, a été d’autant plus agréablement surpris des beaux résultats obtenus en dépit d’une saison estivale peu clémente.

Comines

Nous sommes heureux de constater que la « clause de persévérance » a joué à fond pour les grands prix : cinq concurrents ont prouvé qu’ils n’ont nullement démérité et peuvent s’aligner « ex æquo » avec les gagnants.

La tâche qui incomba au jury fut particulièrement délicate en raison du fait qu’il ne peut juger uniquement « en valeur absolue » de la beauté d’une décoration florale. Alors que des gares sont particulièrement favorisées par le site naturel dans lequel elles sont situées ou par la valeur architecturale de leur construction, d’autres doivent être appréciées suivant le critère « valeur relative », qui consiste à tenir compte du grand mérite qu’il y a à rendre sympathique et accueillant un ensemble défavorisé par l’environnement urbain ou par l’état de vétusté de constructions parfois octogénaires.

Hastière

Quoi qu’il en soit, partout, les fleurs sont aussi les hôtesses d’accueil de nos gares : qu’on ne l’oublie pas !

Le palmarès de 1968

Grand prix avec félicitations du jury : Comines, Hastière, Wetteren.

Persévérance dans sa catégorie, avec félicitations du jury - Catégorie « Grand prix avec félicitations du jury » en 1966-1967 : Arlon, Dendermonde, Jambes-Nord, Uccle Calevoet, Waregem.

1er prix d’excellence avec félicitations du Jury : Adinkerke de Panne, Forrières.

Wetteren

2e prix d’excellence avec félicitations du jury : Alken, Amay, De Pinte, Gent St. Pieters, Geraardsbergen, Harelbeke, Marloie, Merelbeke, Moustier, St. Martens Bodegem, Spa, Theux, Vichte, Wygmaal, Yvoir, Zolder.

Prix d’honneur : Asse, Baasrode-Noord, Balen-Neet, Bilzen, Bruxelles-Nord, Bruxelles - Petite Ile, Deinze-Petegem, Dinant, Ename, Geel, Gent-Oost, Groenendaal, Grupont, Haversin, Hennuyères, Herne, Houyet Ardenne, Ieper, Izegem, Knokke, Kortemark, Lokeren, Marbehan, Mol, Mont-St-Guibert, Oisquercq, Poix-St-Hubert, Roeselare, Schaerbeek, Scheldewindeke, Tongeren, Visé, Waterloo, Wervik, Weywertz.

En outre ont été attribués : 75 premiers prix, 145 deuxièmes prix et 5 prix spéciaux de décoration printanière (Gent-St-Pieters, Hastière, Laken, Sourbrodt et Wevelgem).


Source : Le Rail, janvier 1969