Accueil > Le Rail > Recension > Nos industries au passé

Nos industries au passé

mercredi 6 novembre 2013, par rixke

C’est le titre d’un volume illustré de plus de deux cents pages que vient de publier le « Cercle d’Histoire et de Folklore Henri Guillemin » de La Louvière, qui n’en est pas à son coup d’essai puisque son catalogue peut déjà s’honorer de quinze titres.

Si nous attirons l’attention sur « Industries du passé », fruit d’un travail collectif, c’est non seulement parce que ce livre, introduit avec tact et lucidité par M. Debauque, constitue une mine d’informations sur les entreprises disparues de la région du Centre et qu’il contient de nombreuses illustrations dont le mérite est de se fonder sur notre nostalgie (bien compréhensible) pour mieux nous confronter à nos responsabilités, mais surtout parce qu’il comporte plusieurs chapitres importants relatifs aux industries de la construction de matériel ferroviaire comme « Les Forges, Usines et Fonderies Goldschmid », « Baume et Marpent », « La Compagnie Centrale des Constructions Hiard »...

Au moment où d’autres branches de notre industrie traversent des difficultés, on peut dire que ce volume dédié à des entreprises défuntes vient littéralement à son heure.


Source : Le Rail, mai 1981