Accueil > Le Rail > Matériel roulant > Wagons > Wagons-trémies auto-déchargeurs à débit réglable

Wagons-trémies auto-déchargeurs à débit réglable

H. Beriot.

mercredi 1er octobre 2014, par rixke

Toutes les versions de cet article : [français] [Nederlands]

Six cents wagons-trémies à déchargement par gravité sont construits par l’industrie belge, suivant des plans admis par l’Union internationale des Chemins de fer. Ils sont destinés au transport de matériaux en vrac de toute nature (charbons calibrés, boulets et autres agglomérés de houille, cokes, déchets de carrière, graviers, pierres calcaires, castines, dolomies, clinkers de ciment, sables, laitiers, engrais, soudes, sucres, etc.).

JPEG - 69.7 ko
Wagon de 38 m³ à toit amovible.

Une centaine sont équipés d’un toit amovible, qui assure la protection du chargement contre la mouille. L’intérieur des trémies est recouvert d’un émail spécial à base de polyuréthane de teinte crème d’une épaisseur de 80 microns. Ils sont destinés au transport de produits alimentaires ou présentant une agressivité chimique. Leur hauteur est de 4,256 m ; leur capacité, de 38 m³.

Les cinq cents wagons ouverts sont de deux formats différents. Pour quatre cents d’entre eux, la hauteur a été limitée à 3,60 m pour répondre aux exigences de chargement de nos charbonnages et carrières ; leur capacité est de ce fait réduite à 32,55 m³.

La hauteur des cent derniers est de 4 m et la capacité de 40,60 m³.

JPEG - 54.8 ko
Wagon ouvert de 40,6 m³.

Le chargement peut s’opérer soit à partir de silos, soit au moyen de grues ou encore à l’aide de « sauterelles ». Le déchargement a lieu par gravité dans des silos situés à côté et en contrebas de la voie, sur bandes transporteuses fixes ou encore sur « sauterelles », ce qui permet d’amener la marchandise en tas, sur des camions ou en silos surélevés.

L’emploi de ces wagons à déchargement automatique permet de réduire les frais de manutention dans une mesure appréciable.

 Caractéristiques principales

Série 1 023 000 Série 1 024 000 Série 1 027 000
Tare 12 tonnes 12 tonnes 12,5 tonnes
Limite de chargement (en tonnes) A B C A B C A B C
20,5 24 28 20,5 24 28 19,5 23,5 27,5
S 20,5 24 S 20,5 24 S 19,5 23,5
Capacité (en eau) 32,55 m³ 40,6 m³ 38 m³
Dimensions de l’ouverture de chargement 8,845 m. X 2,484 m. 8,800 m. X 1.940 m. 7,900 m. x 1,200 m.
Hauteur maximale au-dessus du rail 3,600 m. 4,000 m. 4,256 m.
Longueur hors tout 9,640 m. 9,640 m. 9,640 m.
Ecartement des essieux 6,000 m. 6,000 m. 6,000 m.

 Châssis.

Le châssis est constitué de deux longerons principaux de profil normal U de 240 mm, et de longrines et traverses intermédiaires de profil normal U de 140 mm ; la matière utilisée est l’acier mi-dur au cuivre.

 Trémies.

Au nombre de deux, elles forment un ensemble rigide de construction soudée. Elles sont fixées au châssis par l’intermédiaire de berceaux longitudinaux et reposent sur les longrines par leur partie centrale.

Comme pour le châssis, l’acier mi-dur au cuivre a été adopté pour sa bonne résistance à l’usure et à la corrosion.

La forme des trémies est, à la partie supérieure, imposée par le respect du gabarit international ; les parois latérales sont inclinées d’un angle de 43° sur l’horizontale, et les parois frontales de 48°.

De part et d’autre de l’axe du wagon, chaque trémie possède une ouverture fermée par un volet rotatif de 1,500 m sur 0,500 m. Ces obturateurs peuvent être commandés par un seul homme à l’aide des leviers accessibles d’une plate-forme située à une extrémité du wagon.

L’ouverture des volets étant réglable, le déchargement sur bandes transporteuses peut s’opérer avec toute la précision désirable Pour faciliter l’écoulement des matériaux en vrac sur les bandes transporteuses, les plans inclinés des ouvertures sont rétrécis vers le bas, ce qui assure le guidage des matériaux vers la bande transporteuse [1]. Il est possible de prolonger les plans inclinés par des goulottes amovibles faisant partie du véhicule.

 Roulement, suspension et frein.

Ces organes sont du type U.I.C. Les essieux, admettant une charge de 20 tonnes au rail, sont munis de boites à rouleaux. La suspension est du type « longue à double anneau ».

JPEG - 78.7 ko
Wagon ouvert de 32,55 m³.

Les freins modérables du régime « marchandises - voyageurs » sont pourvus d’un alternateur « vide-chargé », qui rend ces véhicules aptes à circuler en toute sécurité dans les trains à grande vitesse jusqu’à 100 km/heure (charge = S). De plus, 20 % de ces wagons sont équipés d’un frein à main manœuvrable de la plate-forme.

JPEG - 46.1 ko
Schéma du wagon ouvert de 40,6 m³.

Ce type de wagon, qui a rencontré un beau succès en Allemagne, en Hollande et en Suisse, est en train de se développer en France. Nous nous devions également de mettre à la disposition de notre clientèle un matériel de nature à satisfaire ses exigences.


Source : Le Rail, novembre 1964


[1La largeur du plan incliné rétréci au point le plus bat, donc là où les matériaux déchargés quittent le plan incliné, est de 0,50 m.