Accueil > Le Rail > Matériel roulant > Wagons > Nouveau record du monde : transport de fonte en fusion sur 248 (...)

Nouveau record du monde : transport de fonte en fusion sur 248 km

mercredi 8 octobre 2014, par rixke

Toutes les versions de cet article : [français] [Nederlands]

On sait que, depuis plus d’un an et demi, la S.A. Métallurgique d’Espérance-Longdoz transporte en wagon-thermos de la fonte en fusion de ses hauts fourneaux de Seraing à son aciérie de Chertal, soit sur une distance de 22 km (Le Rail, juin 1963). On sait aussi qu’Espérance-Longdoz a réalisé, en juillet dernier, l’alimentation de son aciérie de Chertal en fonte liquide à partir de Couillet, assurant une liaison de 110 km entre les bassins carolorégien et liégeois (Le Rail, septembre 1964).

Le dimanche 15 novembre, un wagon-thermos, qui avait quitté Chertal tôt le matin, a été chargé d’environ 100 tonnes de fonte aux hauts fourneaux de l’ARBED à Esch-sur-Alzette (Grand-Duché de Luxembourg). La fonte est arrivée vers minuit pour être convertie en acier à Chertal, après avoir parcouru 248 km. La durée de séjour de la fonte dans le wagon a été de douze heures. La température de la fonte au chargement était de 1.334° ; au déchargement, elle était de 1.227°.

La réussite de ce transport exceptionnel, qui constitue d’ailleurs un nouveau record mondial de distance, résulte non seulement des possibilités techniques des wagons-thermos, mais aussi de l’esprit de collaboration des chemins de fer intéressés, la S.N.C.B. et les C.F.L.

Le transport de fonte en fusion sur une distance de 300 à 400 km est techniquement réalisable. Ainsi s’ouvrent de nouvelles perspectives de collaboration fructueuse entre les sidérurgistes des principaux bassins de la C.E.C.A.


Source : Le Rail, janvier 1965