Rixke Rail’s Archives

Accueil > Le Rail > Histoire > Durail Junior > Un des pionniers de la signalisation, John Saxby

Un des pionniers de la signalisation, John Saxby

Phil Dambly.

mercredi 15 avril 2015, par rixke

Toutes les versions de cet article : [français] [Nederlands]

John Saxby naquit le 17 août 1821 à Hurstpierpoint, près de Brighton, dans le Sussex (Angleterre). En 1840, jeune charpentier, il entra aux ateliers de Brighton de la « London Brighton and South Coast Railway Company ». Ouvrier sérieux et très habile, il fut intégré dans une équipe chargée de la construction des signaux simples alors en usage. Il prit bientôt un attachement tout particulier pour la signalisation.

John Saxby

Entre-temps, en 1855, un Français, Pierre-Auguste Vignier, construisait un mécanisme qui ne permettait la manœuvre des aiguilles donnant accès à une voie qu’après avoir fermé au préalable par des signaux les autres voies croisées par le train. Certains dirigeants des chemins de fer anglais étaient tentés d’importer le dispositif que les chemins de fer français venaient d’adopter. Il n’en fut rien, car, l’année suivante, Saxby réalisait sa première invention : un dispositif à liaisons rigides, dérivé du précédent mais plus sûr, et qui fut breveté le 24 juin 1856.

John Farmer

Bien que travaillant pour son propre compte, Saxby figurait toujours parmi le personnel de la compagnie, dont le directeur, John Stinson Farmer, avait soupesé l’importance de l’invention et les bénéfices qu’on pouvait en tirer.

Cependant, l’affluence des commandes rendait nécessaire la création d’une usine capable d’y répondre. C’est à Kilburn que s’élevèrent les « Patent Railway Signal Works ». Les affaires prirent de telles proportions que Saxby dut remettre sa démission à la « L.B.S.C.R. Cy ». Aussitôt, Farmer le rejoignit et les deux hommes s’associèrent pour une période de 25 ans. Là firme « Saxby et Farmer » était née.

Aiguilleur manœuvrant un appareil Saxby.

C’est un Belge, M. Uytbork, de Bruxelles, agent général de la firme pour l’Europe, qui présenta l’appareil Saxby à l’exposition universelle de Paris en 1867. Saxby et Farmer y obtinrent la médaille d’or. Ne cessant d’améliorer et de créer de nouveaux dispositifs, la firme acquit une renommée mondiale et ses appareils se répandirent non seulement en Angleterre, mais en France, en Italie, en Espagne, au Portugal, en Russie, aux Etats-Unis, aux Indes et en Belgique, où le système Saxby fut appliqué dès 1868.

En 1880, une usine était ouverte à Creil, en France. Le contrat d’association entre Saxby et Farmer expira en 1888. Il fut convenu que Saxby aurait les affaires de Creil tandis que Farmer aurait celles de Kilburn.

En 1900, âgé de 80 ans, Saxby confia l’usine à son fils James. Il quitta la France pour son Sussex natal, où il mourut le 22 avril 1913. Il avait alors 92 ans. Farmer, lui, s’était éteint en 1892.


Source : Le Rail, décembre 1963