Accueil > Le Rail > Matériel roulant > Wagons > Nouveau trafic

Nouveau trafic

mercredi 22 avril 2015, par rixke

Depuis la crise du pétrole en 1973, les centrales électriques belges cherchent à produire leur énergie à partir de produits de substitution. En conséquence, certaines centrales brûlent des schistes houillers stockés en terrils dans les régions où furent exploitées des mines de charbon. La centrale électrique de Péronnes-lez-Binche, dans la région du Centre, reçoit déjà une partie de son approvisionnement en schistes houillers en wagons ordinaires via Haine-St-Pierre et Leval. Les schistes houillers sont des résidus de la houille comprenant encore une quantité intéressante de matières combustibles.

De nouvelles installations de réception permettront le déchargement automatique de schistes amenés en wagons Fads, au rythme moyen de 1400 à 1500 tonnes par jour en semaine. Les horaires des trains chargés et vides qui circuleront entre la centrale et les bassins du Limbourg et de Charleroi permettront d’observer une rotation de vingt-quatre heures ; ce trafic s’étendra sur une période de dix ans.


Source : Le Rail, février 1979