Accueil > Le Rail > Histoire > Petite chronique des premiers temps

Petite chronique des premiers temps

mercredi 29 juillet 2015, par rixke

Des accidents

Traitant du seul accident survenu au cours de l’année 1841, le Ministre déclare :

« II est vraiment heureux d’avoir à constater un résultat aussi flatteur pour les agents de l’exploitation de nos chemins de fer, surtout dans un moment où tous les esprits sont encore frappés de la déplorable catastrophe .du chemin de fer de Paris à Versailles. L’on ne saurait à cet égard, donner trop d’éloges au zèle et à l’intelligence de l’administration entière. »

Le rapport souligne que pendant la période considérée, les chemins de fer ont transporté 11 707 420 voyageurs.

Dès l’origine, les chemins de fer ont inspiré une grande confiance au public comme moyen « sûr » de suicide. Le rapport fait état des suicides de la manière suivante : « Six individus se sont volontairement donné la mort par le moyen du chemin de fer. »

Cependant, si heureux que soit le rapporteur, il ajoute : « Si aussi peu d’accidents ont eu lieu sur nos chemins de fer, j’aime à le répéter, il faut l’attribuer au mérite et à la sagacité des mesures de précaution prescrites, ainsi qu’à la prudence du personnel de l’exploitation en général.

« Néanmoins, j’ai trouvé utile de profiter de la triste expérience des chemins de fer étrangers, et, pour nous mettre en plus à l’abri de toute catastrophe, les mesures de précautions suivantes ont été ordonnées récemment. »

Suit un énoncé de ces mesures.

Récapitulation des accidents arrivés sur les chemins de fer depuis le principe de l’exploitation, 1er mai 1835, jusqu’au 31 décembre 1841.

Accidents ayant occasionné la mort et pouvant être attribués Accidents ayant occasionné des blessures plus ou moins graves et pouvant être attribués
à l’imprudence des victimes au fait même du chemin de fer à l’imprudence des victimes au fait même du chemin de fer
Voyageurs 8 1 14 8
Ouvriers et employés de l’administration 17 8 15 17

Source : Le Rail, décembre 1976