Rixke Rail’s Archives

Accueil > Le Rail > Société > Informations

Informations

mercredi 26 août 2015, par rixke

 Portes ouvertes en gare de Charleroi-Sud

Du vendredi 21 au lundi 24 avril 1989, la gare de Charleroi Sud ouvre spécialement ses portes pour mieux faire connaître au public les services que la SNCB lui offre et les moyens qu’elle met en œuvre à cette fin.

Ces portes ouvertes permettront :

  • D’obtenir des informations sur les possibilités de voyages tant nationaux qu’internationaux. Les réseaux voisins seront représentés et l’appareillage de réservation Résélec sera en démonstration.
    Des informations sur les services offerts par SNCB Colis seront également disponibles. Les correspondances possibles entre la SNCB et les transports vicinaux (SNCV) ou urbains (STIC) seront aussi évoquées grâce à la participation de ces sociétés ;
  • La visite de matériel ferroviaire à quai : voitures du service intérieur ou voitures internationales pour trajets de jour ou de nuit (en collaboration avec les Wagons-Lits), engins de traction divers ;
  • La visite par groupes de la cabine de signalisation (block 20), au sommet du champignon si caractéristique ;
  • La découverte d’animations diverses en gare, telles que exposition-photos, trian miniature, film vidéo, vente de livres et brochures ferroviaires par la SNCB et l’association ferroviaire de Charleroi ; un menu à prix démocratique au buffet, etc. ;
  • Des parcours gratuits en train vapeur en gare de Charleroi, avec la collaboration de l’asbl Chemin de fer à Vapeur des 3 Vallées ;
  • Des parcours spéciaux gratuits vers la gare de formation de Monceau et sa cabine de signalisation ;
  • Un « voyage au cœur de l’acier » : des parcours spéciaux gratuits entre Charleroi Sud, Charleroi Ouest et Monceau par la ligne 260, le cordon ombilical des usines sidérurgiques qui serpente entre elles.

Le billet de week-end ou le tarif Evénement (pour le vendredi et le lundi) permettent de s’y rendre à un prix très avantageux : 40 % de réduction (à partir du 5e kilomètre) pour le premier voyageur d’un groupe (ou le voyageur isolé) ; 60 % de réduction (également à partir du 5e kilomètre) pour les autres voyageurs (du 2e au 6e).

 Le salon ARBAC 1989

Cette année, le traditionnel salon de l’ARBAC (Association royale belge des Amis des chemins de fer) se déroulera dans les salons de la gare de Bruxelles Central du mardi 11 au dimanche 16 avril 1989.

En plus des animations classiques (réseaux miniatures, réalisations ou expositions de clubs etc.), cette année verra l’organisation d’une foire de promotion du livre ferroviaire belge, en collaboration avec les éditeurs et auteurs de livres relatifs aux transports publics belges. Cette foire sera d’ailleurs marquée par la sortie du nouveau livre de Ph. Dambly : « Vapeur en Belgique ».

En outre, afin de mieux faire connaître le réseau de la SNCB à Bruxelles, celle-ci organisera deux circulations sur un parcours insolite dans Bruxelles et ses environs immédiats le samedi 15 avril. Ces deux parcours seront commentés : en néerlandais le matin, en français l’après-midi. Les départs sont prévus aux alentours de 10 h et de 14 h, les circuits durant environ 2 h 30. Ils seront accessibles sur présentation d’un billet spécial coûtant 100 F (les facilités de circulation ne seront pas valables sur ces parcours). Les billets seront en vente à un stand spécial du salon ARBAC du mardi 11 au vendredi 14 avril. Avertissez les amateurs autour de vous : le tarif Evénement sera aussi d’application pour se rendre au salon : 40 % de réduction (à partir du 5e kilomètre) pour le premier voyageur d’un groupe (ou le voyageur isolé) ; 60 % de réduction (également à partir du 5e kilomètre) pour les autres voyageurs (du 2e au 6e).

 Emission RTBF « jours de guerre »

Dans la perspective du 50e anniversaire de la Deuxième Guerre mondiale, la RTBF prépare actuellement une série d’émissions télévisées qui seront diffusées à partir de septembre 1989.

L’action et la vie des chemins de fer pendant la mobilisation 39-40 et durant la campagne des 18 jours et l’exode y seront illustrées.

La RTBF souhaite disposer de documents iconographiques — notamment de films — et fait, entre autres, appel aux cheminots, témoins de cette époque et capables d’expliquer de manière significative, dans quelles conditions ils ont exercé leurs fonctions au cours de ces années.

Appel est lancé à tous les cheminots qui pourraient témoigner par documents ou oralement sur un des sujets suivants :

  • Transports (mobilisés — troupes — matériel militaire — réfugiés — trains sanitaires,...) ;
  • Conditions de travail (influence sur les effectifs — dangers,...) ;
  • Bombardements de gares (notamment Lobbes) ;
  • Construction d’un barrage anti-tanks entre Ypres et Roulers le 25 mai 1940.

Source : Le Rail, avril 1989