Rixke Rail’s Archives

Accueil > Le Rail > Matériel roulant > Wagons > Le plus lourd chargement sur un seul wagon réalisé en Belgique

Le plus lourd chargement sur un seul wagon réalisé en Belgique

Guy Beriot.

mercredi 10 novembre 2010, par rixke

Toutes les versions de cet article : [français] [Nederlands]

Le « transport autoportant », suspendu entre les bogies au moyen de deux becs porteurs, en gare de Nivelles-Est.

En mai dernier, la S.A. Carbochimique de Tertre (Borinage) a reçu de Mülheim (Allemagne) un convertisseur capable de produire 1.000 t d’ammoniaque par jour. Unique en Belgique et très rare en Europe, ce réacteur de synthèse, d’une longueur de 21,421 m, de 3,200 m de diamètre et d’un volume de 127 m³, pèse environ 293 tonnes.

Pour acheminer cette énorme masse indivisible, le rail fut jugé le seul transporteur capable de répondre à toutes les conditions de sécurité, de puissance et de régularité.

Au cours de son voyage, ce chargement exceptionnel reposait sur un wagon viennois de 55 mètres, composé en fait de deux demi-wagons de dix essieux chacun et munis sur chaque élément d’un bec porteur capable de tourner en fonction des courbes de la voie. Les manœuvres étaient commandées hydrauliquement par les convoyeurs à partir des cabines situées aux extrémités du wagon. Une installation téléphonique reliait les divers postes du convoi.

La vitesse horaire maximale fut de 40 km le jour et de 25 à 30 km la nuit. De nombreux ralentissements à 5 km/h ainsi qu’une déviation par les Pays-Bas furent nécessaires.

Par ce transport, le chemin de fer a prouvé une nouvelle fois qu’il s’adapte aux exigences toujours croissantes de l’industrie et que celle-ci trouve en lui son indispensable auxiliaire.

Ajoutons que, pour amener le convertisseur à pied-d’œuvre, des trains de roues munies de pneus ont été fixés au wagon et que celui-ci fut ensuite remorqué par cinq tracteurs développant 230 ch.


Source : Le Rail, n° 131, juillet 1967