Rixke Rail’s Archives

Accueil > Le Rail > Matériel roulant > Locomotives > Nouvelles locomotives électriques

Nouvelles locomotives électriques

mercredi 16 février 2011, par rixke

II y a quelques mois, notre Société commandait 30 locomotives électriques auprès de l’association momentanée La Brugeoise et Nivelles et les Acec (BN-ACEC). Le Conseil d’administration de la SNCB vient d’autoriser la commande d’une nouvelle tranche de 30 locomotives (série 27) auprès de la même association.

Ces 60 locomotives seront du type Bo-Bo (2 bogies à 2 essieux moteurs) et auront une puissance de 4150 KW ou 5600 CV. Destinées au service voyageurs-marchandises et pouvant atteindre une vitesse de 160 km/h, elles seront équipées pour circuler en unités multiples.

La masse totale ne dépassera pas 84 t, soit 21 t par essieu. L’aspect sera celui de notre série 20, mais la puissance a été réduite. La longueur totale (tampons compris) atteint 18 650 mm et l’entraxe des bogies 9 000 mm. Le châssis et la caisse sont en acier soudé, tandis que la toiture est en profilés d’aluminium extradés. Elles possèdent la traction basse conventionnelle, donc sans pivots de bogies, et un bloc choc-traction RINGFEDER.

Pour ceux que la chose intéresse, voici quelques renseignements techniques supplémentaires :

  • Les moteurs de traction sont à suspension intégrale et l’entraînement se fait via un « federantrieb » BROWN-BOVERY, d’un type éprouvé aux chemins de fer suisses ;
  • Le transfo tournant est remplacé ici par un redresseur statique et la commande de la traction se fait également par des thyristors ;
  • Le frein à sabots est du type haute-puissance, combiné avec un frein rhéostatique ;
  • L’air de refroidissement est aspiré par des ventelles continues dans les longs pans ;
  • La cabine de conduite ressemble à celle de la série 20, mais elle a été munie d’un pupitre relevable, d’une batterie de chauffe incorporée MANTA et de pare-brise feuilletés chauffants de 21,5 mm d’épaisseur. La paroi frontale possède un dispositif protecteur d’absorption d’énergie.
  • Une liaison radiophonique complète « sol-train » est installée.

Les études sont quasi terminées, les matières sont commandées et les pièces en fabrication. Tout laisse prévoir que la première locomotive sortira au mois d’octobre prochain, D’autre part, la même association momentanée va encore construire 30 locomotives de la série 21. Il s’agit d’engins moins puissants que la série 27, mais avec un équipement identique et une puissance de 3 000 KW ou 4 000 CV. Ils sont aptes aussi à circuler en unités multiples.


Source : Le Rail, février 1981