Rixke Rail’s Archives

Accueil > Le Rail > Histoire > 150e anniversaire du chemin de fer > Aspects d’une réalité quotidienne : 150 ans de chemin de fer en (...)

Aspects d’une réalité quotidienne : 150 ans de chemin de fer en Belgique

mercredi 9 mars 2011, par rixke

L’exposition « Aspects d’une réalité quotidienne » ouverte en mai au palais des Beaux-Arts de Bruxelles à l’occasion du cent cinquantenaire du chemin de fer en Belgique a accueilli 12 500 visiteurs.

Bien que toute trace en soit disparue dans les salles de la rue Ravenstein, il nous en reste un souvenir : un catalogue de 144 pages contenant 130 illustrations, dont une partie en couleurs.

Il reste en dépôt un approvisionnement limité de catalogues. La direction Commerciale a donc décidé de les mettre en vente pour le personnel et les pensionnés de la société au prix de 450 F (au lieu de 600 F pendant l’exposition).

Neuf thèmes y sont développés, en texte et en images :

  • Le chemin de fer en petit format, ou le domaine des philatélistes. On y parle d’émissions thématiques et d’oblitérations dans les ambulants postaux.
    Auteurs : E. Clerbois et J.-P. Vantighem.
  • Le Belge Georges Nagelmackers est à l’origine d’une épopée ferroviaire internationale, la « Compagnie des wagons-lits ». Un voyage tout en confort dans l’histoire aristocratique.
    Auteur : CIWLT Paris.
  • Les peintres donnent vie au chemin de fer dans leurs œuvres. Un hommage onirique et coloré au mode de transport jubilaire et à son maître des pinceaux, Paul Delvaux.
    Auteurs : K.-J. Geirlandt et J.-P. Vantighem.
  • Un siècle de publicité ferroviaire par l’affiche. Une centaine de « chromos » éternels racontent cette (r)évolution de la promotion touristique à la publicité pour le produit ferroviaire.
    Auteur : M.-L. Bernard.
  • Un pied dans la littérature, un autre dans le dessin, les bédéistes se sont amplement inspirés du chemin de fer pour donner dans le drame, l’humour, le futurisme... et l’imagination.
    Auteurs : T. Smolderen et V. Funken.
  • Un règne de 132 ans : c’est celui de la reine du rail, la locomotive à vapeur. Phil Dambly en conte l’histoire avec cette précision qu’on lui avait connue dans « Nos inoubliables vapeurs ».
    déchargement de locomotives à Anvers vers 1925
  • Depuis 1850, le photographe regarde le monde du chemin de fer par la lentille. Et sa photo en noir et blanc est le témoin d’un univers particulier.
    Auteur : P. Andries.
  • La valeur stratégique du réseau n’a échappé, de 40 à 45, ni à l’envahisseur, ni aux défenseurs de la liberté. C. Lokker, auteur du livre « Des bâtons dans les roues », en donne un aperçu émouvant.
  • Et si nous parlions de demain ? Le catalogue se termine sur une fiction de l’an 2035.
    Auteur : E. Van Herrewege.

Source : Le Rail, septembre 1985