Rixke Rail’s Archives

Accueil > Le Rail > Techniques > La voiture-école de la traction Diesel

La voiture-école de la traction Diesel

A. Vanden Eynde.

mercredi 5 octobre 2011, par rixke

Toutes les versions de cet article : [français] [Nederlands]

Après avoir hiverné à la remise de Schaerbeek, la voiture-école de la traction diesel, comme la roulotte de la chanson, a, toute pimpante, commencé, à l’approche du printemps, son périple annuel autour du pays.

Elle séjourne, pendant quinze, jours, dans chacune des vingt remises diesel du réseau. On a tracé son itinéraire de façon à ne pas trop la faire baguenauder le long des lignes de la S.N.C.B.

Elle complète ses deux grandes sœurs : les voitures-écoles de la traction vapeur et du frein. Elle est modeste. Le tape-à-l’œil est le moindre de ses soucis. Son seul but est de compléter le mieux possible les salles de théorie des différents ateliers.

Les pièces trop lourdes ont été éliminées d’office. Par contre, tout a été tenté pour éduquer l’œil et attirer l’attention des étudiants cheminots. Des coupes ont été réalisées dans des organes compliqués, dont le fonctionnement est assez malaisé à saisir.

Les panneaux de la voiture ont été mis à profit pour présenter les installations électriques de base d’une façon palpable. Malgré leur caractère élémentaire, ils constituent cependant - pour les conducteurs « ex-vaporistes » - un chaînon intermédiaire, loin d’être rebutant, entre le croquis schématique et sec, d’une part, et les installations électriques des engins diesel, d’autre part, qui sont parfois compliquées et pas toujours aisément accessibles.

De petites armoires contiennent des objets didactiques de toute origine. Sur les tablettes s’alignent différentes pièces, de dimensions réduites, qui ont été aménagées par les soins des ateliers centraux spécialisés de Louvain et de Luttre.

A l’une des extrémités de la voilure, des panneaux parallèles portent les croquis didactiques, en perspective, des principaux circuits d’un autorail.

Les moniteurs disposeront d’un appareil de projection et d’une collection de diapositives résumant, par type d’engin, les opérations essentielles qui doivent être exécutées par le personnel de conduite.

Cette voiture voit défiler non seulement les conducteurs, mais aussi les ajusteurs responsables de l’entretien, chacune des catégories y recevant des leçons adaptées à ses connaissances et aux besoins locaux.

Pour aider les machinistes instructeurs des remises, un opuscule résume, sous forme de vingt notes, la façon dont les exposés peuvent être présentés ; il comprend un plan de la voiture indiquant vingt centres d’intérêt. Chaque professeur est ainsi à même de choisir la matière qui peut attacher son auditoire et les notions indispensables aux spécialistes dans l’accomplissement de leur tâche journalière.

Principe de fonctionnement de la transmission hydraulique (transformateur de couple et coupleur).
Boîte de vitesses mécanique découpée.
Filtre et pompe à huile.
Stator d’un transformateur de couple.
Transformateur de couple TWIN-DISC.
Boite de vitesses mécanique Winterthur et ponts d’essieu.
Moteur diesel à quatre temps découpé.
Principe de fonctionnement du moteur diesel à deux temps.
Pompes d’injection découpées.
Pompe à eau.
Pistons et vilebrequin d’un moteur diesel en V.
Equipement électrique d’un autorail.

Source : Le Rail, novembre 1958