Rixke Rail’s Archives

Accueil > Le Rail > Recension > Vapeur en Belgique - tome II

Vapeur en Belgique - tome II

mercredi 19 juin 2019, par rixke

« La locomotive à vapeur a été, pour l’âme populaire, l’expression même du chemin de fer, alors que celui-ci est par essence un moyen de transport sur rails, quel que soit le mode de traction. Nul n’était indifférent à la noblesse d’une locomotive en marche. Elle restera la plus vivante des machines, celle qui incarne la vitesse et la force aisée, qui puisait dans la chaleur la source du mouvement, mais qui exigeait tout l’art des mécaniciens et de leurs inséparables compagnons, les chauffeurs, pour tenir un horaire et assouvir l’appétit de son brasier (...) ».

Nos cheminots connaissent bien l’auteur de ces lignes. Ils se sont déjà délectés à la lecture de « Nos inoubliables vapeurs », ouvrage remarquable publié en 1968 par « Le Rail » et — hélas ! — rapidement épuisé. Phil Dambly, succombant totalement aux charmes de la déesse Vapeur, n’a eu de cesse d’améliorer fondamentalement et d’enrichir le contenu de sa première œuvre. Grâce à son infatigable ardeur ardennaise, grâce à l’aide d’une cohorte de ferrovimaniaques exaltés — voués au culte de la vaporeuse Divine —, l’auteur nous livre aujourd’hui tous les fruits de ses longues années de travail et de recherches minutieuses.

Grâce aux éditions Ediblanchart, les ferrovipathes disposent enfin d’une véritable encyclopédie, en deux volumes et 23 chapitres, de la traction à vapeur belge depuis son origine (1835) jusqu’à ses derniers panaches (1966).

Le premier tome (paru en 1989) comporte 15 chapitres, consacrés à la période 1835-1914. Après avoir évoqué succinctement l’évolution du réseau ferré et les constructeurs de locomotives à vapeur, l’auteur s’attarde sur la description de leurs principaux organes. Il évoque ensuite les styles, la décoration, la classification et la numérotation de ces engins.

Enfin, il aborde chronologiquement, en plusieurs périodes, la rétrospective des locomotives à vapeur belges en fonction de l’évolution de leur technologie. Ceci constitue la matière des 244 pages du tome 1, agrémenté de quelque 550 photographies, dessins, tableaux et diagrammes !

Le second tome, qui vient de paraître, est encore plus copieux : il comporte 8 chapitres, consacrés à la période 1914-1966, mais aussi quelque 352 pages, 920 photographies, 83 dessins... ! L’auteur aborde successivement la Première Guerre mondiale (les locomotives du War Departement et les « Armistices » !), L’entre-deux-guerres (1919-1940), les locomotives des compagnies reprises de 1930 à 1948 (Gand - Terneuzen, Nord-Belge, Malines - Terneuzen, Cie de Chimay), la Seconde Guerre mondiale et les dernières acquisitions ( 1940 - 1948), les dernières fumées, les systèmes de freinage, les caractéristiques générales des principaux types de locomotives de l’Etat belge et de la SNCB.

Cet ouvrage de référence sera le livre de chevet de tous les nostalgiques de la traction à vapeur. Ils loueront tous l’auteur, Phil Dambly (membre actif du Groupe de travail des historiens du rail), pour ces moments de haute jouissance ferroviaire.


Source : Le Rail, juin 1994