Rixke Rail’s Archives

Accueil > Le Rail > Matériel roulant > Wagons > 2.000.000 de tonnes de pierres par rail

2.000.000 de tonnes de pierres par rail

mercredi 13 juin 2012, par rixke

Depuis toujours, les Hollandais luttent contre la mer ; ils continuent de plus belle sur plusieurs fronts. C’est ainsi que le gouvernement néerlandais a ouvert, il n’y a guère, un important chantier de construction de digues à Ymuiden, pour améliorer, dans des proportions considérables, les installations portuaires d’Amsterdam. Cette entreprise nécessite l’approvisionnement massif et régulier de toutes espèces de matériaux. Il faut notamment des moellons de 300 à 1.000 kg et de 1.000 à 6.000 kg !

Et voilà comment plusieurs carrières belges ont reçu une fameuse commande : près de deux millions de tonnes de moellons de ce genre à fournir.

 Une aubaine pour le rail

Ce n’est pas une mince affaire d’honorer pareille commande ; ce n’est pas peu de chose non plus d’assurer le transport régulier de pareille marchandise et de la mener à bon port, c’est le cas de le dire. Le chemin de fer a pris sa large part de l’affaire en fournissant du matériel spécialement adapté et en organisant des trains réguliers spéciaux. Du beau travail, et un travail de longue haleine.

La Société a transformé 750 wagons fermés désaffectés en wagons plats, avec des haussettes de 0,28 m de hauteur, ceci pour faciliter le chargement et le déchargement. Le plancher a été renforcé par des traverses. Chaque wagon a un tonnage de 18 tonnes.

Chargés le jour A, les wagons retournent à vide dans la gare de chargement le jour D, de sorte que, le jour E, ils peuvent être rechargés. La rotation de cette façon ne dure pas plus de quatre jours.

Chaque jour, du lundi au vendredi, depuis le 14 juin 1961, deux trains de 56 wagons, avec une charge de ± 1.000 tonnes, partent, suivant l’origine des pierres, via Essen ou Visé, vers leur destination néerlandaise.

Si le transport continue à ce rythme, et personne n’en doute, ce trafic énorme durera quatre ans environ.

 Le 10.000<sup class="typo_exposants">e</sup> wagon

Le 23 novembre, pour illustrer le vif intérêt que du côté néerlandais on attache à l’exécution du programme de livraison, des membres du Gouvernement, des dirigeants du Rijkswaterstaat et des Chemins de fer néerlandais ont accueilli solennellement le 10.000e wagon belge, qui avait été décoré pour la circonstance.

Les cheminots néerlandais ont rendu hommage à leurs collègues belges pour la rapidité avec laquelle ils avaient résolu le problème du transport et pour l’organisation qu’ils avaient parfaitement mise au point.

Le chef de train Kortekaas remet les documents de transport à M. A. Eggink, directeur du Rijkswaterstaat.

Source : Le Rail, janvier 1962