Rixke Rail’s Archives

Accueil > Le Rail > A l’étranger > Locomotives du monde entier > Sovietskaya Zeleznaya Doroga. Type K.

Sovietskaya Zeleznaya Doroga. Type K.

mercredi 24 novembre 2010, par rixke

Toutes les versions de cet article : [français] [Nederlands]

En 1961, l’industrie d’Allemagne fédérale a livré 20 locomotives à marchandises qui sont utilisées sur la section est du « Transsibérien », électrifiée en courant monophasé. Pouvant circuler sous des températures de - 50°, ces machines sont équipées de redresseurs ou silicium, d’où leur appellation « K » pour « Kriemien » (silicium). Les bogies, en acier soudé, sont accouplés et comportent chacun trois moteurs de traction suspendus par le nez. Les boites d’essieux à roulements sont liées au châssis du bogie par des biellettes radiales, inspirées de la technique française. Selon la pratique en usage en U.R.S.S., les sablières sont montées dans la caisse, avec ouverture dans la toiture. Les pantographes sont d’un modèle assez particulier, à deux « jambes ».

CARACTERISTIQUES PRINCIPALES.

  • Symbole : CoCo ;
  • voie : 1,524 m ;
  • constructeurs, partie électrique : Siemens-Schuckert ; partie mécanique : Krupp Maschinenfabrik ;
  • tension : 25.000 volts alternatif 50 Hz ;
  • puissance unihoraire : 4.950 kW, soit 6.750 ch ;
  • vitesse max. : 100 km/h ;
  • poids en ordre de marche : 138 t ;
  • charge par essieu : 23 t ;
  • diamètre des roues : 1,250 m ;
  • longueur tot. (entr’axe attelages automatiques) : 21,020 m ;
  • largeur caisse : 1,100 m ;
  • haut. toit (cabines) : 4,275 m ;
  • haut. toit (partie amovible) : 4,385 m ;
  • haut. pantos abaissés : 4,953 m.


Source : Le Rail, n° 136, décembre 1967